7 conseils pour prévenir les hémorroïdes

Les hémorroïdes sont une pathologie assez courante parmi la population adulte. Leur présence est vérifiée chez les deux sexes, bien que les plus touchées soient les femmes, avec une prédisposition majeure aux femmes enceintes.

Aux origines, il peut y avoir une série de causes et de facteurs favorables :

– Mode de vie sédentaire,
– Prédisposition familiale,
– Certaines habitudes alimentaires,
– Troubles digestifs (diarrhée / constipation chronique),
– Mauvaise circulation sanguine,
– En surpoids,
– Tension lors des selles,
– Rester longtemps en position assise ou debout,
– Période de grossesse,
– Vieillissement.

• Comment prévenir les hémorroïdes ?

Il est assez difficile de renoncer à votre sport ou à votre travail de bureau préféré si l’un d’entre eux est peut-être responsable des désagréments que vous ressentez dans la “zone”.

Fondamentalement, la prévention implique un ensemble «d’interventions» à moyen et long terme afin de changer le mode de vie et de rectifier les mauvaises habitudes :

1. Consommez plus de fibres et d’eau
Le régime alimentaire joue un rôle crucial à la fois dans la prophylaxie et dans la lutte contre les hémorroïdes. Avec une alimentation équilibrée et nutritive, riche en fibres et en fluides, il est possible de réguler les fonctions intestinales. Ainsi, l’un des principaux facteurs de risque est supprimé.

2. N’oubliez pas l’hygiène
L’hygiène personnelle, en particulier de la zone intime, peut vous éviter de nombreux problèmes, certains même embarrassants, tels que les hémorroïdes et les fissures anales.
Il importe également quels produits d’hygiène vous utilisez. Évitez le papier hygiénique, les savons et les lotions qui contiennent des parfums, préférant ceux neutres et inodores à la place.

3. Choisissez soigneusement vos sous-vêtements
Les sous-vêtements que vous portez ne sont pas moins importants. Il doit être fait de fibres naturelles et perméables, qui ne retiennent pas l’humidité et la chaleur corporelle, mais permettent à la peau de respirer. Les articles en coton constituent un excellent choix.

4. Ne vous retenez pas quand il s’agit d’éliminer
Il est essentiel de suivre son instinct lorsque le stimulus d’échappement existe déjà. Nous savons que parfois il est assez difficile de trouver des toilettes. Mais dans la mesure du possible, ne le laissez pas passer. En différant, «l’opération» deviendra de plus en plus compliquée.

5. Ne vous forcez pas si vous ne réussissez pas
Parfois, le mécanisme d’échappement est difficile car vous avez attendu trop longtemps. Ou parce que vous avez une grave carence en liquide dans votre corps. Si vous ne pouvez pas terminer la première “mission”, ne vous forcez pas. Cela peut être une erreur fatale.

6. Ne restez pas trop longtemps sur le “trône”
Un «arrêt» prolongé sur la cuvette des toilettes peut augmenter la pression artérielle dans les vaisseaux sanguins. Alors, lisez la presse et utilisez le téléphone dans un environnement favorable, autre que la salle dédiée aux actions les plus intimes.

7. Bougez plus
Comme le sédentarisme est reconnu coupable de nombreuses maladies de l’ère moderne, il compense les mouvements stationnaires. Vous aiderez à réduire la pression sur la région anale et à prévenir ou à contrer la constipation.
De plus, l’activité physique contribue également à la lutte contre l’obésité, autre responsable des formations hémorroïdaires.

• Recommandations
Cet «ensemble» de pratiques permet également d’adopter un mode de vie sain. Pour une aide supplémentaire dans la résolution de ces problèmes délicats, nous recommandons les remèdes du Père Gilles, Thé + Teinture HEMORADALUS pour les hémorroïdes, fissures !