Parfois, la première impression peut différer de la suivante… Parce que les choses ne sont pas toujours ce qu’elles semblent être… Et la faim n’est pas toujours juste…

Derrière l’appétit exagéré, il peut y avoir diverses causes, qui créent une confusion dans la capacité du corps à percevoir la sensation interprétée comme la faim. Hormis la déshydratation, le manque de sommeil ou le stress, quels autres facteurs peuvent être responsables du manque de satiété ?

Trop de glucides simples

La faim nous pousse à rechercher le plus de glucides possible. Mais les sucreries, les pâtes, les pâtisseries et les produits à base de farine blanche, comme tous les autres glucides simples, augmentent trop rapidement la glycémie, sans être rassasiant.

Pour réduire l’appétit apparemment inexplicable, les aliments riches en fibres et en glucides complexes sont recommandés. En gros, au lieu de petits pains, bretzels, gâteaux et biscuits, nous pouvons choisir des fruits, des légumes, des légumineuses et des grains entiers.

Consommation excessive d’alcool

L’alcool stimule l’appétit et selon les études, quiconque boit de l’alcool a tendance à manger plus d’aliments caloriques. Ce n’est pas pour rien que certains propriétaires de bar proposent généralement à leurs clients un verre de vin ou un cocktail avant un repas.

L’action sur le corps repose en quelque sorte sur une sorte de tromperie, l’alcool étant parmi les effets et la déshydratation. Et une fois déshydraté, nous pensons avoir faim, même si la sensation est juste la soif. Pour atténuer la perception, il faut alterner l’alcool et l’eau.

Apport insuffisant de protéines et de graisses

Les protéines font partie de la liste des nutriments qui augmentent la sensation de satiété (on se sent rassasié) et contrôlent la faim. Donc priorité aux protéines maigres et aux aliments qui en contiennent ! Il est important que les sources soient aussi diverses que possible et comprennent de la viande maigre, des œufs et des yaourts.

La même chose peut être dite des graisses insaturées, présentes dans les huiles, les graines et les fruits secs. Ceux-ci, contrairement aux saturés, suppriment la synthèse du cholestérol LDL (le «mauvais cholestérol»), équilibrent la tension artérielle, préviennent les maladies cardiovasculaires et combattent la faim.

Restez avec nous dans cette “trilogie” qui révèle quelques-unes des causes les plus courantes, mais aussi inattendues, de l’envie débridée de manger ! Et si vous êtes “dérangé” par une série de troubles digestifs, rénaux, métaboliques et plus, cherchez dans la boutique du Père Gilles des aliments naturels adaptés à vos maux !