Savez-vous comment reconnaître une personne déprimée ? Ou quand pouvons-nous vraiment parler de dépression ?

Il peut arriver à n’importe qui d’avoir du vague à l’âme ou de se sentir déprimé. Habituellement, ces sensations sont temporaires et deviennent invisibles en quelques jours, sans nécessiter de consultations spécialisées.

Mais si les états d’insatisfaction s’accentuent et deviennent plus fréquents, si progressivement, vous ne trouvez plus de plaisir dans les activités que vous pratiquiez autrefois, le problème peut être un peu plus grave.

Vous pouvez souffrir de dépression, une condition psychiatrique assez courante qui ne doit pas être sous-estimée. Souvent, établir un diagnostic précis est difficile en raison des manifestations, si variées d’une personne à l’autre.

Connaître les symptômes est fondamental pour réduire les conséquences physiques et émotionnelles, mais aussi pour pouvoir agir avec la bonne thérapie. Voici quelques signes qui, une fois vérifiés, peuvent être un éventuel signal d’alarme:

1. Tristesse inexpliquée

La persistance de la tristesse et de la mélancolie, apparemment démotivée, est l’un des signes spécifiques de la dépression. Les personnes en question se sentent «vides» à l’intérieur, comme si elles n’avaient plus de sentiments et étaient toujours sur le point de pleurer à l’improviste.

2. Troubles du sommeil

Les plus courants se réveillent la nuit, avec difficulté à se rendormir. Au lieu de cela, un peu plus rares sont les situations où il y a un écart «constant» par rapport au temps de sommeil habituel ou lorsque la durée du sommeil est prolongée ou augmente le nombre d’heures de repos pendant la journée.

3. Manque d’énergie

Habituellement, les personnes déprimées perdent leur vivacité originelle. Ils n’ont plus d’énergie pour les activités quotidiennes, sont asthéniques et se fatiguent rapidement même en l’absence d’effort physique. Même les opérations les plus simples deviennent très exigeantes et nécessitent plus de temps.

4. Oscillations de poids

Ceux qui traversent un état de dépression souffrent également de variations de poids (perte de poids ou prise de poids), avec des différences pouvant aller jusqu’à 15% en un mois. Le phénomène est dû aux fluctuations de l’appétit, qui peuvent aller du manque total d’appétit à des envies exagérées.

5. Douleur physique

À première vue, cela ne semble pas, mais la douleur physique est sur la liste des manifestations cliniques qui attestent la présence d’une dépression. Les patients éprouvent des douleurs de faible intensité (maux de tête, maux d’estomac) et d’autres symptômes désagréables, impossibles à traiter avec des moyens thérapeutiques réguliers.

Si vous avez du mal à dormir ou si vous vous sentez “déprimé”, essayez les produits de la cure Nervocalmus  du Père Gilles