Les propriétés du pissenlit sont nombreuses, certaines connues depuis des siècles. Et pourtant, il n’est souvent considéré que comme une mauvaise herbe. Mais n’oublions pas que de nombreuses mauvaises herbes portent un trésor inestimable de caractéristiques thérapeutiques.

Description de la plante

On l’appelle aussi laitue, chicorée, chouette, fleur de dinde, poulet à l’oie et à bien des égards plus amusant.

Mais c’est le pissenlit … Avec le nom scientifique Taraxacum officinale, il s’avère être l’une des plantes médicinales les plus étonnantes. Il ne doit pas non plus être cultivé.

Plante herbacée vivace, aux fleurs jaune vif, préfère les bains de soleil. Il pousse partout, sur les bords des trottoirs, à travers les parcs et les jardins.

On le trouve en abondance dans la flore spontanée, et les “connaisseurs” l’apprécient pour ses effets purifiants, cholérétiques, collagènes et digestifs.
Composés actifs

Bien qu’il soit reconnu comme une «mauvaise herbe» plutôt que comme une plante médicinale, nous parlons d’une espèce riche en principes actifs :

  • Flavonoïdes (substances antioxydantes puissantes)
  • Phytostérols (composés végétaux essentiels au métabolisme)
  • Tanins (composés polyphénoliques)
  • Taraxacine (principe utile dans le traitement des troubles digestifs)
  • Inuline (une fibre soluble composée de chaînes de fructose)
  • Mucilages (composés à effet visqueux, légèrement laxatif)
  • Sels minéraux (calcium)
  • Vitamines (A, B, C, D) etc.

Quelles sont les propriétés du pissenlit ?

En général, il est utilisé pour :

  • Effets médicinaux sur le système digestif
  • Les propriétés drainantes, qui favorisent la silhouette
  • Action stimulante sur le métabolisme

À cette occasion, nous vous laissons découvrir certaines de ses propriétés :

a. Action dépurative

Les flavonoïdes et l’inuline activent les fonctions rénales, qui ont pour effet de stimuler la diurèse (un processus par lequel l’urine est éliminée). Ainsi, il parvient à améliorer certains problèmes tels que la rétention d’eau et à lutter contre l’esthétique cutanée qu’il provoque, comme la cellulite.

b. Action cholérétique

Grâce à l’activité cholérétique favorise l’évacuation instestianale, le pissenlit améliore le foie et la fonction digestive. Il devient un remède optimal utilisé comme adjuvant dans le traitement des personnes diagnostiquées avec un ictère ou une cirrhose du foie.

c. Action digestive

En raison de la présence du complexe vitaminique et des mucilages, le pissenlit calme la sensation de faim. Il accentue également la sensation de satiété, améliore la digestion et stimule l’activité intestinale, étant recommandé dans la supplémentation de la perte de poids.

Les propriétés de la nature sauvage et recommandations

Malgré les effets bénéfiques et le fait que la plante est bien tolérée, elle peut provoquer une acidité gastrique. Tout cela est dû aux principes actifs amers (taraxacine). Faites donc très attention aux effets secondaires !

Le pissenlit est contre-indiqué pour le reflux gastro-œsophagien, la gastrite ou l’ulcère, ainsi qu’en présence de phénomènes allergiques ou de calculs biliaires.

Le pissenlit est intégré dans diverses tisanes et teintures du Père Gilles. Nos propositions aujourd’hui sont celles de la gamme Siluetus, aux effets purifiants, diurétiques et laxatifs, indiqués dans la perte de poids.

Tisane SILUETUS et Teinture SILUETUS